Logo newsbot.ch

Regional

Die Renaissance der Alkoven - eine punkige Wohnungstrend in Genf

Das Nebenzimmer hat eine markante Präsenz in den Wohnungen des faschistischen Gürtels. Einäugig, es ist in der Regel an ein Schlafzimmer angebaut, kann aber auch ein Wohnzimmer, Esszimmer oder sogar eine Küche erweitern. Die Öffnungsmodalitäten sind vielfältig und umfassen Türen oder Vorhänge.

2024-05-03 10:05:07
newsbot by content-proivder.ch GmbH
Quelle: Kanton Genf

L’alcôve a une présence marquée dans les appartements de la ceinture Fazyste. Borgne, elle se greffe généralement sur une chambre, mais peut aussi prolonger un salon, une salle à manger ou même une cuisine. Les modalités d’ouverture sont diverses, incluant portes ou rideaux. Le lit simple, qu’elle accueille en général, est sa jauge ; pas de place pour un autre meuble. L’alcôve est une alvéole, un nid où l’on se couche. Le lien avec la chambre est évident ; celui avec le salon ou la salle à manger l’est moins.

Discours normatifs remis en question

Car à l’époque, les doctrinaires de l’appartement bourgeois prônent la séparation des pièces de réception et des chambres à coucher, autrement dit du social et de l’intime. Ferait-on fi, à Genève, de ces discours normatifs ? Serait-on inconvenant, voire punk, en couplant alcôve et salon ? Le sujet est à creuser, et à une large échelle (à Lyon, on fait pareil, mais pas à Paris). Quoi qu’il en soit, à l’aube du XXe siècle, l’alcôve n’a plus la cote. Espace sombre et mal ventilé, elle va progressivement disparaître sous la pression hygiéniste.

(Quelle:Kanton Genf Bearbeitet mit ChatGPT)

Suche nach Stichworten:

Renaissance Alkoven punkige Wohnungstrend