Logo newsbot.ch

local

Une solide année 2022 pour la Promotion économique du canton de Fribourg

Malgré les nombreuses incertitudes liées notamment au déclenchement de la guerre en Ukraine et à la crise énergétique qui en a résulté, la Promotion économique du canton de Fribourg (PromFR) a présenté un résultat solide pour 2022. Après deux années record, pas moins de 41 projets ont ainsi été menés à bien (45 en 2021).

  • Une solide année 2022 pour la Promotion économique du canton de Fribourg
    Une solide année 2022 pour la Promotion économique du canton de Fribourg (Bild: Etat de Fribourg)
  • Une solide année 2022 pour la Promotion économique du canton de Fribourg
    Une solide année 2022 pour la Promotion économique du canton de Fribourg (Bild: Etat de Fribourg)
  • Une solide année 2022 pour la Promotion économique du canton de Fribourg
    Une solide année 2022 pour la Promotion économique du canton de Fribourg (Bild: Etat de Fribourg)
2023-04-03 17:08:14
newsbot by content-proivder.ch GmbH
Quelle:

Dans ce cadre, les entreprises impliquées ont annoncé la création d’environ 600 nouveaux emplois et des investissements à hauteur de 140 millions de francs au cours des cinq prochaines années, écrit Etat de Fribourg.

En outre, les actions de la PromFR ont contribué au renforcement de quelque 1900 emplois existants dans le canton de Fribourg. Bien qu’annoncé à la fin de l’année 2022, le projet d’implantation de Rolex à Bulle n’est pas intégré dans ces chiffres.Parmi les 41 projets accompagnés, 25 concernent des extensions d’entreprises, et 16 de nouvelles implantations.

Sur ces 16 implantations, 3 sont suisses et 13 viennent de l’étranger. L’entreprise japonaise Epson s’est par exemple installée au Marly Innovation Center, alors que la société brésilienne Carob House s’est établie à Fribourg.

Parmi les extensions, l’on peut notamment relever les projets d’Immomig à Guin, ou de Wago Contact à Domdidier.Bien que PromFR y ait consacré de nombreuses ressources en 2022, le projet Rolex n’est pas pris en compte dans les chiffres du rapport annuel. En effet, c’est en 2023 qu’il se concrétisera véritablement par l’aboutissement des procédures d’aménagement du territoire et de construction, ainsi que la mise en place de sites de production et de formation provisoires.

Ce projet d’une ampleur et d’une qualité exceptionnelle contribuera au renforcement du tissu industriel fribourgeois et à une accélération du développement des compétences cantonales dans les domaines de l’automation, de la robotisation et de l’industrie 4.0 de manière générale.Le Conseiller d’Etat Olivier Curty, Directeur de l’économie, de l’emploi et de la formation professionnelle, a déclaré lors de la conférence de presse : « Les entreprises fribourgeoises ont fait preuve d’une impressionnante capacité de résilience au cours des dernières années et des derniers mois. Ni la pandémie mondiale, ni la guerre en Europe n’ont empêché les investissements ou la création de nouveaux emplois.

Le canton de Fribourg poursuit son développement économique avec succès et dynamisme.»Pour le Directeur de la PromFR, Jerry Krattiger : « La PromFR a réalisé une bonne année malgré un contexte économique mondial difficile. Après que le Conseil d’Etat a défini, il y a bientôt trois ans, la bioéconomie et l’industrie 4.0 comme axes principaux de la stratégie cantonale de développement économique, le canton de Fribourg a poursuivi avec succès son positionnement dans ces domaines.»Dans le cadre du programme de mise en œuvre (PMO) 2020-2023 de la Nouvelle Politique Régionale (NPR), 15 projets ont été approuvés pour l’année 2022, pour un montant d’aides de 1,35 millions de francs.

Ces projets sont répartis dans les domaines suivants : projets collaboratifs (9), programme régions de montagne (3), tourisme (2) et nouvelles thématiques (1).Par ailleurs, les travaux pour le PMO 2024-2027 ont débuté. L’industrie et le tourisme restent les deux thèmes prioritaires.

Les nouveautés concerneront l’économie locale, le développement durable et la numérisation, qui seront traités comme thèmes transversaux.La conférence de presse annuelle de la PromFR a eu lieu cette année à la HEIA-FR, en présence de Paula Reichenberg, fondatrice et CEO de Neur.on (voir ci-dessous) et de Jean Hennebert, directeur de l’Institut d’intelligence artificielle et systèmes complexes (iCoSys) à la HEIA. Depuis 125 ans, la HEIA-FR est une institution de formation et de recherche de niveau tertiaire universitaire axée sur la pratique.

La HEIA-FR forme les ingénieur-e-s et architectes de demain ainsi que des technicien-ne-s en conduite de travaux. Son activité de recherche appliquée se déploie au travers de ses instituts et centres de compétence.

www.heia-fr.chNeur.on est née d’un projet Innosuisse mené avec une équipe d’ingénieurs de la HEIA-FR. Il s’agit de la première start-up LegalTech à relever les défis liés à la traduction spécialisée de textes dans le domaine juridique, bancaire et fiscal.

En utilisant des technologies de pointe alimentées par l’IA, Neur.on offre une solution « de bout en bout » aux professionnels du droit et de la finance qui cherchent à augmenter l’efficacité de leurs processus de traduction, tout en garantissant le niveau de qualité et de confidentialité requis. https://neur-on.ai.

Suche nach Stichworten:

Fribourg Une solide année 2022 Promotion économique canton Fribourg